Tour de France du développement durable

altEmmenez-en des bonnes nouvelles! Ceux et celles pour qui l'optimisme est une philosophie de vie, procurez-vous le livre "Tour de France du développement durable" écrit par Bertrand Guillier, Hélène Roy et Gilles Vanderpooten publié aux éditions Alternatives. La preuve que la France n'est pas uniquement synonyme d'expulsion des Roms, de centrales nucléaires et de politiques corrompus. Il y a aussi des gens qui font des choses bien. Heureux de le savoir, non?


Marsatac : un festival tendance et éco-responsable

MarsatacMarsatac lève le voile sur le programme de sa 12° édition. Une programmation révélatrice des dernières tendances musicales électroniques et des plateaux artistiques encore plus denses, c’est la promesse de cette nouvelle édition qui vous donne rendez-vous à Marseille du 23 au 25 septembre 2010 à la Friche la Belle de Mai.


Printemps bio 2010: 15 jours d'informations partout en France

Printemps bio 2010 du 1er au 15 juinDans un contexte où la Bio se développe de plus en plus en France, avec une moyenne de 300 nouveaux producteurs engagés en agriculture bio chaque mois en 2009, l’ensemble de la filière se mobilise pour informer les consommateurs ainsi que les producteurs qui souhaitent convertir leur exploitation au mode de production biologique, ou qui s’y intéressent.


Rencontres autour d'un brunch bio

Brunch bio Paris Comptoir generalDimanche 23 mai, auront lieu les premières "Rencontres autour d'un brunch bio" au Comptoir Général à Paris (80 quai de Jemmapes, 75010, m° Jacques Bonsergent ou République), de 11h30 à 15h30. Pour informer dans un esprit de convivialité, pour créer du lien qui ait du sens et dans le but d'encourager toutes sortes d'actions concrètes que nous pouvons engager au quotidien afin de préserver notre si belle Terre... Car il n'y a pas de planète B !


L’EPR risque l’accident nucléaire!

EPR risque accident nucléaire Le Réseau Sortir du nucléaire révèle des documents confidentiels, divulgués par une source anonyme interne à EDF. Ces documents démontrent que la conception de l’EPR implique un sérieux risque d’accident majeur – risque pris en conscience par EDF pour des raisons de calcul économique. Potentiellement sujet à un emballement dont les conséquences seraient incontrôlables, l’EPR s’avère donc extrêmement dangereux.